A moins d’un mois du sommet du G7, des préfabriqués de type Algeco ont été installés sur le parking du Tribunal de grande instance (TGI) de Bayonne. Des structures de renforts qui serviront dans le cadre de comparutions immédiates.

On savait qu’un important dispositif sécuritaire et judiciaire serait déployé en marge du sommet des sept plus grandes puissances mondiales qui se déroulera fin août à Biarritz. Mais on ignorait cependant encore que des structures temporaires installées sur le parking du TGI feraient partie des « moyens matériels en plus pour le tribunal ».

C’est sur la page Facebook « SOS G7 Biarritz » que l’information est parue en premier. Une photo des préfabriqués y a été publiée le 27 juillet dernier, accompagnée du commentaire : « Les premiers Algeco avec barreaux ont été installés sur le parking du palais de justice de Bayonne. Ils serviront de « dépôt » pour les personnes jugées en comparution immédiate pendant le G7″.

Aujourd’hui, le procureur de la République, Samuel Vuelta Simon a confirmé ces informations dans un mail envoyé à CheckNews : « Ce sont des Algeco destinés à pouvoir héberger des personnes avant leur comparution éventuelle dans des conditions de sécurité et de confort satisfaisantes : climatisation, espace suffisant, local pour entretien avocat, sanitaires, etc. Le tribunal dispose de quelques geôles à cet effet, mais en cas d’affluence, l’espace serait insuffisant ».

Alors que le centre de rétention administrative d’Hendaye sera réquisitionné pour organiser des gardes à vue, une quinzaine de personnes pourra ici aussi être accueillie, « dans de bonnes conditions », dans ces préfabriqués avant leur éventuelle comparution. Une anticipation qui laisse supposer que les autorités s’attendent à un grand nombre de comparutions durant la période entourant le sommet international.