Appel relaye par : https://a-louest.info/Appel-a-prendre-Biarritz-depuis-Bayonne-pendant-le-G7-le-samedi-24-aout-784

Dès la mi-août, Biarritz sera inaccessible (zones rouge et bleue), et les villes de Bayonne et d’Anglet seront interdites de manifestation. Ce sont donc un espace près d’Urrugne, et les villes d’Hendaye et d’Irun où seront organisés l’anti-G7. Si la mise en place des installations commencera dès le 19 août, l’anti-G7 proprement dit aura lieu à partir du 21 août. Appel à prendre Biarritz depuis Bayonne pendant le G7, le samedi 24 aout.

Alors que le monde est entré dans une extinction de masse, que le capitalisme détruit toujours plus nos territoires, que les états durcissent toujours plus l’appareil policier, 7 chefs d’état tenteront
de se réunir à Biarritz du 24 au 26 août.

De multiples appels ont déjà été lancé pour protester contre ce sommet.

Mais la protestation ne nous convient pas, l’année 2019, au niveau mondial a démontré que la puissance insurrectionnelle des révoltés pouvait faire trembler les puissants. En tant que puissance destituante, nous ne pouvons nous contenter d’une simple protestation. Nous sommes une force, et ils le savent. La côte basque est d’ores et déjà occupée militairement par les assassins policiers, preuve s’il en faut que les puissants ont peur. Et ils ont bien raison. À Hong Kong, des millions de manifestants tiennent en respect la police depuis des mois, en france, après 10 mois d’insurrection des gilets jaunes, tout le monde attends impatiemment de pouvoir venger Steve, dernière victime des exactions policières en Bretagne. De nombreux gouvernement sont tombés cette année. Partout, les gens ont compris que la guerre qui a commencée est une guerre pour la vie et contre la mort.

Alors que faire quand les plus grandes puissances de ce monde se regroupent en un endroit précis pour décider de l’avenir du monde ? Que faire quand 7 chefs d’états, des centaines de diplomates, politiques et ministres seront coincés dans un endroit précis, dans un territoire qui est déjà connues pour ses années de résistances ?

Il faut en profiter stratégiquement comme d’un point faible de l’ennemi. Car oui, ils seront bien là, les puissants, à portée de main, du moins de pavés, et ce ne sera plus la distance qui les séparera de nous, mais bien quelques minables centaines de policiers, quand nous serons des dizaines de milliers. Et alors ce sera l’occasion de renverser ce monde, d’atteindre Biarritz.

Nous, révoltés sans nom ni visages, nous appelons tous ceux qui veulent en finir avec ce monde destructeur à venir manifester à Bayonne le samedi 24 août, et d’envahir Biarritz, par tous les moyens possibles. Nous appelons tout le monde à mobiliser autour de soi, à peindre cet appel sur les murs des villes, des campagnes, à saboter la machine répressive et économique partout ou ils le peuvent et à descendre dès le vendredi soir ( et même avant si possible pour éviter les contrôles policiers sur la route) pour que le week end du 24 au 26 signifie le début de notre liberté. Les stratégies et l’évolution de cette manifestation seront communiqués sur place.